Cupidon et vous

Le jour de la Saint-Valentin, donc demain, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.


À l’origine une coutume païenne, cette fête a été assimilée par l’Église catholique romaine par la désignation de Saint Valentin comme Saint Patron des amoureux. Le jour de la Saint-Valentin n’aurait pas été associé avec l’amour romantique avant le haut Moyen Âge. La fête est maintenant associée plus étroitement à l’échange mutuel de “billets doux” ou de valentins illustrés de symboles tels qu’un cœur ou un Cupidon ailé.

À l’envoi de billets au XIXème siècle a succédé l’échange de cartes de vœux. Cependant, en Amérique du Nord, les échanges de cartes ne se font pas selon la conception européenne où la carte de Saint-Valentin est envoyée à une personne “unique”. Il n’est pas rare qu’une personne y envoie une dizaine de cartes, et même que des élèves d’école primaire en envoient à leur maîtresse d’école.

Le jour de la Saint-Valentin a longtemps été célébré comme étant la fête des célibataires et non des couples. Le jour de la fête, les jeunes filles célibataires se dispersaient aux alentours de leur village et se cachaient en attendant que les jeunes garçons célibataires les trouvent (définition des Lupercales). À l’issue de ce cache-cache géant, les couples formés étaient amenés à se marier dans l’année. Ceci permettait de développer la démographie et stimuler l’expansion des villages. Cette pratique laissait libre cours à beaucoup de tricheries de la part de couples officieux ainsi que des hommes qui visaient une jeune fille en particulier et notamment “la plus belle du village”, très courtisée.

Époque médiévale La première mention du jour de la Saint-Valentin avec une connotation amoureuse remonte au XIVeème siècle en Angleterre, où l’on croyait que le 14 février était le jour où les oiseaux s’appariaient (lire entre autres « La Dame à la licorne »). Cette croyance est mentionnée dans les écrits de Geoffrey Chaucer au XIVème siècle. Il était courant durant cette période que les amoureux échangent des billets et s’appellent chacun leur Valentin. Un de ces billets du XIVe siècle se trouverait à la British Library. Il est probable que nombre de légendes sur la Saint-Valentin ont été inventées pendant cette période.

  1. En Catalogne, on trouve la Sant Jordi le 23 avril, lors de laquelle les hommes offrent une rose aux femmes et les femmes un livre aux hommes.

  2. Au Brésil, on ne parle pas de Saint-Valentin mais de dia dos namorados (jour des amoureux) fêté le 12 juin.

  3. En Colombie, la Saint-Valentin est fêtée le troisième samedi du mois de septembre, et s’appelle día del amor y amistad (« jour de l’amour et de l’amitié »).

  4. En Israël, Tou Beav est un jour dont la signification peut se rapprocher de la Saint-Valentin. Il est fêté au mois de juillet ou d’août (date grégorienne changeant suivant le calendrier hébraïque).

  5. En Iran, Sepandarmazgan ou Esfandegan, est un festival où les gens expriment l’amour envers leurs mères et épouses, et c’est aussi une célébration de la terre dans la culture perse antique. La Saint-Valentin s’est popularisée également en Inde et au Pakistan, provoquant l’hostilité de certains groupes opposés à cette influence occidentale.

  6. En Chine, il existe une fête traditionnelle, le Qi Qiao Jie, pour les amoureux, provenant d’une légende ancienne, dont la date est le septième jour du septième mois du calendrier lunaire.

  7. Au Japon, la Saint-Valentin a été introduite par des fabricants de chocolat à la fin des années 1950. Elle est une fête commerciale où les femmes offrent des chocolats aux hommes, le 14 février de chaque année. Elles en offrent à l’être aimé, on parle alors de honmei choco, mais les femmes en offrent aussi par courtoisie à leurs collègues de travail masculins, leur patron, ou encore leur famille, on parle alors de giri choco. Dans un deuxième temps, les hommes qui ont reçu des honmei choco ont l’opportunité d’offrir aux femmes un cadeau en retour lors du white day, célébré le 14 mars. En guise de présent, les femmes reçoivent du chocolat blanc, des bijoux ou de la lingerie (de couleur blanche). L’absence de cadeau en retour doit être considéré comme le signe d’un amour unilatéral. Ce concept lancé au Japon s’est étendu à la Corée du Sud, à Taïwan et à Hong Kong.

  8. Au Liban, ce jour là, les amoureux s’offrent des chocolats, des gâteaux, des roses et plein d’autre cadeaux signifiant l’amour. Les lycées et collèges organisent à la saint valentin le Red Day, où les élèves viennent habiller en rouge sans porter l’uniforme scolaire et où il y a vente de gâteau, de chocolat, et des échange de câlins et de cadeaux

#amour

お問合せ

Copyright © 2016 -2020 MariE Anne All Right Reserved 無断転載禁止