L’agence des Héros franchouillards


20 ans plus tard, les Super-Retraités se trouvent mis à l’écart dans un petit village de Lozère où ils ont une vie paisible jusqu’au retour de The Lord, un Super-Vilain.

Face au retour du plus grand Super-Vilain de l’Histoire que tout le monde croyait mort, le village est démuni. Selon une vision de Théodore (qui possède un pouvoir de prescience), John est la solution face à ce danger que la maison-mère préfère garder sous silence.

John, arrivé dans un village isolé pour aller enterrer sa tante qu’il n’a pas vue depuis une dizaine d’années, décide de rester quelques jours, se rendant alors compte que les habitants cachent quelque chose et qu’ils n’ont pas l’air décidés à le laisser partir. Les choses deviennent plus claires quand il voit sa tante, revenue à la vie, lui annoncer qu’il est dans un village de Super-Héros.

La naissance d’Hero Corp remonte à 2002, quand Simon Astier et Alban Lenoir écrivent une comédie, Entre Deux, dont l’un des sketchs aborde le thème des Super-Héros, aux pouvoirs peu convaincants.

Alors que la première saison a été tournée en Lozère, puis à Montréal, la seconde l’a été dans les Alpes-maritimes et Monaco entre autres, la troisième en Bourgogne et la quatrième en Charente-Maritime, bref, la série voyage bien !

Voici quelques membres de l’organisation et des Super-Héros :

  1. Neil Mac Kormack “Infusion”

  2. Benedict “Captain Canada”

  3. John “Bouclier Man”

  4. Klaus “Force Mustang”

  5. Stève “Brasier”

  6. Burt “Captain Shampooing”

Bref, les Super-Héros sont dotés de pouvoirs souvent inutiles, et c’est ce qui rend cette série très drôle de par les situations et dialogues.

Regardez ces 2 vidéos pour vous faire une idée de la loufoquerie communicative (^^)



#Astier #comédie #Lenoir

お問合せ

Copyright © 2016 -2020 MariE Anne All Right Reserved 無断転載禁止