Le banana split bruxellois


En 1979, alors étudiante à Bruxelles, elle adopte son nom de scène à partir de celui d’un personnage féminin de la bande dessinée Barbarella, en référence à cette petite fille brune, emportant partout où elle va ses images à elle, nécessaires à sa survie.

Elle connaît le succès à seize ans, avec son premier titre, le Banana Split. Sous le couvert d’une musique enfantine au premier abord, Lio cultive l’ambiguïté de son personnage de nymphette dont les paroles ont un double sens érotique.

Elle participe à l’album d’Etienne Daho pour sa chanson Week-end à Rome. Après Tétèoù et le film Elsa,Elsa, elle rencontre un nouveau grand succès populaire grâce à l’album pop Model porté notamment par les titres Les brunes comptent pas pour des prunes, Fallait pas commencer et Je casse tout ce que je touche.

En mai 1987, elle fait polémique en se produisant enceinte de six mois à l’Olympia. L’année suivante paraît l’album Cancan qui contient le single Seules les filles pleurent. Elle joue également dans le film Itinéraire d’un enfant gâté.

Les années 90 sont plus difficiles pour sa carrière, autant musicale qu’au cinéma.

Elle crée en 2001 le spectacle Lio chante Prévert, qui part en tournée en France et dans les pays francophones.

Depuis, la carrière de Lio se poursuit entre chanson, création, cinéma et télévision. Films, téléfilms ou comédie musicale, elle touche à tous les styles cinématographiques, tournant dans pas moins de 24 films depuis ses débuts.


#chansonfrançaise #Lio #pop

お問合せ

Copyright © 2016 -2020 MariE Anne All Right Reserved 無断転載禁止