Le goût des autres


En vue d’un gros contrat international, il doit suivre des cours d’anglais et, pour des questions d’assurances, se voit affublé d’un garde du corps, Franck, ex-flic désabusé et amer. Le grain de sable, c’est que Castella tombe amoureux de Clara, la professeure d’anglais. Celle-ci le repoussera.

Clara est aussi comédienne, et Castella, subjugué lorsqu’il l’a vue jouer, retourne seul au théâtre, se mêle aux artistes qui entourent Clara et va diner avec eux après le spectacle dans le bar de Manie, une jeune femme libre, un peu perdue. Les artistes tolèrent Castella, tout en raillant son côté “beauf” et inculte. Manie retrouve Bruno, un ancien amant d’un soir, un peu naïf et confiant, maintenant chauffeur de Castella. Mais c’est avec Franck que Manie commence à se lier.

Au contact de Clara, d’un artiste peintre, du petit cercle, Castella va s’ouvrir et découvrir le goût des autres. Clara mettra plus de temps à comprendre que Castella est un être humain avant tout, capable d’évoluer.

Agnès Jaoui joue excellemment de toutes les acceptions de l’expression “goût des autres”. On peut voir notamment que ceux qui ont ce goût ont du même coup une chance de vivre de belles histoires, ceux qui ne l’ont pas risquent de rester seuls. Être simplement tolérant n’est pas si simple justement.

Le film a eu plusieurs récompenses internationales, et a même été nominé aux Oscars 2001.


#comédie #Chabat #Lanvin #Bacri #Jaoui

お問合せ

Copyright © 2016 -2020 MariE Anne All Right Reserved 無断転載禁止