London à la française

Mes amis, mes amours est une comédie romantique réalisée par Lorraine Lévy d’après le roman de son frère Marc.

Antoine et Mathias, deux pères de trente ans, décident sur un coup de tête d’emménager ensemble dans une maison à Londres. Les deux meilleurs amis du monde, pour ainsi dire frères, vont alors goûter aux joies de la « vie de couple ».

Avec ses bons, mais aussi ses mauvais côtés…

Leurs petites vies tranquilles dans le quartier français de la capitale britannique vont être bouleversées par leurs amours naissantes, leurs rôles de pères célibataires, et leurs caractères si différents, mais, au fond, si harmonieux. Et surtout si touchants.

Copyright Nathalie Eno

La réalisatrice explique au sujet du roman de son frère : “Il se trouve que de tous les livres de Marc Levy, celui-là est mon préféré. J’ai eu un coup de coeur instantané quand il m’en a fait lire les épreuves. Il y avait dans ce roman choral une tendresse, une humanité, une grâce… Ça me faisait penser aux Chroniques de San Francisco d’Armistead Maupin. Quand, longtemps après, Dominique Farrugia et Marc m’ont proposé d’en faire l’adaptation, j’ai trouvé ça joyeux“. Avec tout de même quelques appréhensions: “J’avais peur de le décevoir, qu’il se sente trahi artistiquement. D’autant que je savais très bien qu’il fallait se démarquer du livre. “Mes amis, mes amours” est un livre choral et je ne voulais pas d’un film choral. Donc il fallait trouver un point de vue cinématographique pour l’adaptation. Or avoir un point de vue, c’est déjà trahir le livre. Marc m’a laissée très libre. C’était comme un deal tacite entre nous. Au départ, il y avait un scénario inachevé, écrit par Marc et Philippe Guez (son ami et producteur associé du film). J’ai choisi de repartir du livre parce que c’était plus simple pour moi. À partir du moment où Marc a aimé ma première version du scénario, il n’a pas mis son nez dans les versions qui ont logiquement suivi. Il a été confiant. Il est venu sur le tournage à Londres, en voisin. Il a gardé une distance très respectueuse, peut-être justement parce que c’est mon frère et qu’il ne voulait pas empiéter sur mon territoire. Il a été très délicat. Quand je lui ai montré les rushes, il a été heureux. Je crois qu’il est content du résultat“.D’autres anecdotes sur le film ICI !

#Lafont #Lindon #Ledoyen #Elbé #Foresti

お問合せ

Copyright © 2016 -2020 MariE Anne All Right Reserved 無断転載禁止