Oh beau Jura


Le territoire du département actuel du Jura a été habité dès 4000 av. J.-C environ. Après la conquête de Jules César, la civilisation gallo-romaine se développe dans le Jura essentiellement au nord-ouest de la rivière d’Ain, entre Lons-le-Saunier et Salins-les-Bains (par exemple Grozon et Tourmont) d’une part et dans la plaine agricole de Dole. Les invasions germaniques successives affaiblissent les peuplements gallo-romains et créent une longue période d’instabilité où divers royaumes alamans, burgondes puis francs tentent de s’établir. Après une nouvelle période troublée (expéditions guerrières des Vikings et des Sarrasins), Rodolphe Ier se fait élire à la fin du IXe siècle (en l’an 888), c’est la naissance de la Haute Bourgogne.

Le Moyen-Age voit à partir du XIe siècle la création des fiefs des seigneurs jurassiens. On édifie alors de nombreux châteaux-forts comme Nozeroy ou Présilly. Le Jura suit pendant des siècles le destin de la Franche-Comté rattachée à l’Empire germanique puis au duché de Bourgogne de 1318 à 1493.

Un siècle plus tard, Henri IV déclare en1595 la guerre à l’Espagne et envahit la Franche-Comté puis se retire mais les tensions demeurent avec le royaume de France avec une guerre qui dévaste la région entre 1634 et 1644. En 1674 Louis XIV entreprend de nouveau, sans grande opposition cette fois, la conquête de la province qui devient définitivement française.

Des personnalités jurassiennes retiennent l’attention dès le XIXème siècle, comme Louis Pasteur (créateur du vaccin contre la rage), Claude Joseph Rouget de Lisle (auteur de la Marseillaise), Jason Lamy-Chappuis (coureur de combiné nordique de renommée mondiale), Hubert-Félix Thiéfaine (chanteur)… j’en passe et des meilleurs.

Des meilleurs ? Oui tel qu’Edouard Hirsinger, Meilleur Ouvrier de France et dont la chocolaterie artisanale à Arbois est la digne représentante de la première entreprise du département. En effet, l’artisanat se composent dans le Jura de 4.700 entreprises et le CFA du Jura forme 752 apprentis dans les domaines du bâtiment, de la boulangerie, la pâtisserie, la boucherie, la charcuterie, la coiffure, la mécanique automobile, la vente, …

Le tourisme tient aussi une place importante dans l’économie du département qui gère à travers des régies les domaines de Chalain et de Vouglans organisés autour des activités aquatiques comme la baignade, la voile ou la pêche sur ces deux grands plans d’eau. Le département compte trois sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco : les Salines de Salins-les-Bains et les deux sites palafittiques de Clairvaux et Chalain.


Pas en reste eu égard à sa nouvelle petite soeur qu’est la Côte d’Or, le Jura possède l’un des plus petits vignobles français par la surface avec 1 850 hectares, mais il est parmi les plus originaux par la personnalité typique et l’excellence de sa production viticole. Il est largement réputé pour ses vins blancs dont son cépage Savagnin, qui donne notamment le Vin jaune. On trouve également des vins singuliers comme les vins liquoreux que sont le Macvin ou le Vin de paille. La Percée du vin jaune est d’ailleurs devenue le plus gros évènement du département.

Et que dire de la gastronomie, avec le comté, ce si délicieux fromage…


#Bourgogne #FrancheComté #fromage #vin

お問合せ

Copyright © 2016 -2020 MariE Anne All Right Reserved 無断転載禁止