On se lève tous pour Julie

Julie Pietri, de son vrai nom Nicole Juliette Pietri, est une chanteuse française, née dans la banlieue sud-ouest d’Alger.

Le grand public la connaît surtout pour son tube, Ève lève-toi, cependant , elle n’est pas juste une one-hit wonder car la chanteuse a connu d’autres succès avant et après ce titre (Magdalena, Je veux croire, Et c’est comme si, Amoureux fous en duo avec Herbert Léonard, Nouvelle vie, Canto di Sorenza, Si on parlait de ma vie,…). Considérée comme une “égérie des années 1980”, Julie Pietri a traversé plus discrètement les années 1990, avant de connaître un regain de popularité à partir des années 2000.

Adolescente, Julie est sensibilisée à la musique par le biais de son grand frère qui l’emmène fréquemment assister à des concerts et notamment dans des boites de jazz. Au cours de cette même période, elle choisit de remplacer son premier prénom, Nicole, par son deuxième, Juliette ; ce prénom étant aussi celui de sa grand-mère paternelle pour laquelle elle a une grande admiration. Puis Juliette laisse finalement place un jour à Julie.

Après des études d’orthophoniste, diplôme en poche, Julie Pietri fait ses débuts d’artiste en 1977. À l’issue d’une audition, elle intègre en effet La Bande à Basile. Dans ce groupe de musique festive, dont les costumes sont en partie inspirés de la Commedia dell’arte, elle jouera le rôle d’une gitane. Le succès est au rendez-vous avec des titres comme Les Chansons françaises et surtout La Chenille. C’est ainsi que Julie se produit sur la scène de l’Olympia grâce à Salvatore Adamo qui invite le groupe à assurer la première partie de son spectacle.


En 1982, Julie rencontre à nouveau un grand succès avec le titre Je veux croire, une chanson rythmée post-disco aux accents gospel. Elle décide ensuite de se lancer dans l’écriture de son premier texte et choisit d’adapter en français I go to sleep du groupe The Kinks, titre repris à l’époque par Chrissie Hynde et les Pretenders. La chanson s’intitule Et c’est comme si et devient également l’une de ses meilleures ventes.

L’année suivante, sur les conseils de son producteur, Julie marie sa voix à celle du chanteur Herbert Léonard. Les deux artistes forment alors à l’écran un couple d’Amoureux fous.


En 1984, Julie se produit à nouveau à l’Olympia avec pour metteur en scène Guesch Patti, à l’occasion d’un spectacle de Frédéric François. Elle fonde sa propre ligne de maquillage et en assure la promotion tout en poursuivant les enregistrements de 45 tours. Le succès des chansons Tora Tora Tora et À force de toi appuieront la sortie de l’album À force de toi en 1985. La même année, elle enregistre avec un groupe de vingt-quatre femmes La chanson de la vie pour l’association caritative CARE France au profit des femmes du Sahel. Par la suite, Julie décide de rompre son contrat avec Carrère et de faire une pause afin de se retrouver musicalement.

Au printemps 1986, Julie revient sur le devant de la scène sous son nom complet, Julie Pietri, et va connaître au bout de quelques mois un succès considérable avec son nouveau titre Ève lève-toi. La chanson gagne la 1ère place du Top 50 en novembre et reste classée durant plus de six mois. La chanteuse qui ne s’attendait pas à un tel succès est dès lors très médiatisée. L’engouement pour ce titre à la mélodie quelque peu arabisante dépasse les frontières françaises et incite Julie à enregistrer une version en anglais intitulée Listen to your heart.

Dans le vidéo-clip, elle dévoile au public son nouveau style plus affirmé en évoluant dans le décor du sud-est de la Tunisie.


Pour plus de détails sur la belle et sa longue aventure qui dure toujours, c’est par ici !


#chansonfrançaise #jazz #pop

お問合せ

Copyright © 2016 -2020 MariE Anne All Right Reserved 無断転載禁止