Parti d’en rire

Francis-Jean Blanche, dit Francis Blanche, est un auteur, acteur, chanteur et humoriste français. Très populaire, il est une figure emblématique de la scène et du cinéma français des années 1950 et 1960.

Issu d’une famille d’artistes, en particulier d’acteurs de théâtre (parmi lesquels son père Louis Blanche, mais aussi son oncle le peintre Emmanuel Blanche), il est, à 14 ans, le plus jeune bachelier de France.

Il forme, avec Pierre Dac, un duo auquel on doit de nombreux sketches dont Le Sâr Rabindranath Duval (1957), et un feuilleton radiophonique en deux cent treize épisodes, Malheur aux barbus !, diffusé de 1951 à 1952, sur Paris Inter, et publié en librairie cette même année ; personnages et aventures sont repris de 1956 à 1960 sur Europe 1, sous le titre Signé Furax en mille trente-quatre épisodes. Ces émissions sont suivies par de nombreux auditeurs. Toujours avec Pierre Dac il crée le Parti d’en rire.

Il est également l’inventeur et l’auteur de canulars téléphoniques régulièrement diffusés à la radio dans les années 1960.

On lui doit également des poèmes, et les paroles de 673 chansons ! On retiendra parmi les grands succès populaires des années 1940 auxquels il a collaboré : Débit de lait, débit de l’eau, chanson écrite en collaboration avec Charles Trenet, créateur de la chanson, en 1943, Le Gros Bill sur un air du folklore américain arrangé par Ralph Marbot, écrite en 1945, Frénésie sur une musique d’Alberto Dominguez, écrite en 1945. On lui doit les paroles françaises de Bésame mucho sur une musique de Consuelo Velasquez, en 1941. Sa Chanson aux nuages, sur une musique de Francis Lopez, est chantée, en 1945, par Tino Rossi, et le très romantique Prisonnier de la Tour, sur une musique de Gérard Calvi, est chanté par Édith Piaf, en 1948.

Parallèlement à sa carrière au théâtre, il tourne sans discontinuer dans de très nombreux films où il est souvent intervenu aussi comme scénariste et dialoguiste. Sa composition la plus populaire est celle dans Babette s’en va-t-en guerre (1959). Il est un des acteurs favoris de Georges Lautner, notamment fameux pour son rôle du notaire Maître Folace dans Les Tontons flingueurs en 1963 et de Boris Vassilief dans Les Barbouzes, en 1964.

Au théâtre, Francis Blanche est l’auteur des comédies, écrites avec Albert Husson, Adieu Berthe et Un Yaourt pour deux. Les escargots meurent debout est un spectacle burlesque qu’il a écrit et interprété, de même que Chipolata, saucisson show qu’il interprète avec Pierre Dac. Il est l’auteur d’œuvres littéraires diverses comme Mon oursin, un recueil de poésies, Pensées, répliques et anecdotes, un recueil d’humour illustré par Cabu et publié au Le Cherche midi. Il publie L’Étrange Napolitaine en 1973, pastiche de roman noir.

Pour voir l’étendue de sa carrière, tellement immense qu’il existe même rues à son nom, rendez-vous ICI !!!


#Blanche

お問合せ

Copyright © 2016 -2020 MariE Anne All Right Reserved 無断転載禁止