Sous le soleil de Bodega

Les Négresses vertes est l’une des formations les plus marquantes dans le monde de la scène rock alternative française dont la musique allie le style guinguette aux musiques méditerranéennes et sud-américaines, pour ensuite évoluer vers la musique électronique.


Le groupe, formé en 1987, se compose, dès l’origine, de musiciens déjà distingués dans le milieu punk. Mathias, Paulo et Gaby jouent dans le groupe Les Maîtres, Stef et Isa dans le groupe Les Ouvriers avec Grégoire Paulus, alors que Noël Rota (alias Helno) développe ses talents de choriste au sein de Lucrate Milk puis des Béruriers Noirs. Le nom du groupe aurait été choisi à la suite de l’invective d’un vigile dans un bar, qui se serait exclamé « sortez les négresses vertes ! » en référence à leurs cheveux teints.

La troupe, qui compte jusqu’à neuf membres, teste ses premiers titres dans le métro, les halls d’immeubles, ou sur les trottoirs de Paris.

Leur premier album Mlah, sorti en 1989, contient deux titres qui resteront des références dans la discographie du groupe : Zobi la mouche et Voilà l’été. Ils définissent à eux deux un style gouailleur et festif, au confluent des influences parisiennes (polka, valse), méditerranéennes (flamenco, raï) et anglo-saxonne. La même année, ils effectuent une tournée outre-manche, saluée unanimement par la critique et le public. Madonna leur demande de participer à la bande originale du film Dick Tracy.

En 1991, ils donnent à Beyrouth le premier concert français accueilli dans la capitale libanaise depuis le début de la guerre en 1975.

Le 22 janvier 1993, le chanteur Helno, figure de proue du groupe, meurt des suites d’une overdose d’héroïne. La tragédie ralentit la production ; l’opus suivant ne sort qu’en 1995. Ils s’illustrent au même moment aux côtés de Jane Birkin pour le réarrangement d’un titre de Serge Gainsbourg, La Gadoue.

Trabendo, sorti en 1999 et sacré meilleur album « Nouvelles Tendances » aux victoires de la musique, constitue une rupture dans leur style : les influences méditerranéennes côtoient désormais des arrangements plus électroniques, sans pour autant renoncer aux traditions festives.

Le groupe se sépare en 2001.


#Vertes

お問合せ

Copyright © 2016 -2020 MariE Anne All Right Reserved 無断転載禁止